Tunisie : Pétition contre la suspension de la Constitution


Un ensemble de députés de l’Assemblée suspendus ainsi que des activistes de la société civile et des politiciens ont signé une pétition pour s’opposer à la suspension de la Constitution.

Dans un communiqué rendu public ils se sont montrés attachés à la Constitution de 2014, annonçant que les récentes déclarations du président de la République constituent une menace à la légitimité en Tunisie.

Parmi les signataires figurent les députés Yiadh Elloumi, Oussema Khelifi et Yamina Zoghlami aisni que le professeur en droit constitutionnel Jawhar Ben Mbarek.

Lors de son déplacement, samedi soir, à l’avenue Bourguiba à Tunis, le président de la République est revenu sur la situation politique dans le pays.

Le président de la République, Kais Saied a affirmé qu’il respecte la Constitution et qu’il travaille dans le cadre de la légitimité, mais il n’a pas exclu d’apporter des amendements au texte de la Constitution.

« Je respecte pleinement la Constitution, mais des amendements peuvent être apportés au texte « , a-t-il souligné, lors de son déplacement, samedi soir, à l’avenue Bourguiba à Tunis.
Saied a indiqué que  » les constitutions ne sont pas éternelles et que des amendements peuvent y être opérés pour répondre aux aspirations du peuple tunisien, car la souveraineté est pour le peuple « .

Commentaires:

Commentez...