La France « comprend parfaitement » les mesures du 25 juillet


L’Ambassadeur de France en Tunisie, M. André Parant, a réitéré, lundi, la disposition de la France à se tenir aux côtés de la Tunisie pour l’aider à relever les défis économiques et sanitaires auxquels elle fait face.

La France aspire à ce que la Tunisie consolide son expérience démocratique et réponde aux attentes des Tunisiens, a-t-il dit lors d’un entretien avec le ministre des Affaires, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger.

Selon un communiqué du département des Affaires étrangères, M. Parant a affirmé que la France « comprend » parfaitement les mesures décidées, le 25 juillet dernier, par le président de la République, Kaïs Saïed.

De son côté, M. Jerandi s’est félicité du niveau atteint par la coopération bilatérale, saluant encore une fois la France pour son soutien apporté à la Tunisie dans sa lutte contre la pandémie de Covid-19, ce qui, a-t-il dit, témoigne de la solidité et de la maturité des liens unissant les deux pays.

Il a évoqué l’étape actuelle que traverse actuellement la Tunisie et qui a été « exigée par la situation générale du pays ».

D’autre part, les ambassadeurs des pays du G7 en Tunisie ont insisté, lundi, sur la nécessité d’un « retour rapide à un cadre constitutionnel dans lequel un parlement élu joue un rôle significatif ».

Ils ont, aussi, souligné « le besoin urgent » de nommer un nouveau chef du gouvernement, pour former une équipe ministérielle « apte à faire face aux crises économique et sanitaire » auxquelles le pays fait face, et de « créer un espace inclusif de dialogue sur les réformes constitutionnelles et électorales proposées ».

Commentaires:

Commentez...