Tunisie : Des jeunes souhaitant étudier à l’étranger victimes d’escroquerie !

L’Organisation de défense du consommateur (ODC) a noté la hausse du nombre de plaintes de familles d’étudiants passés par des cabinets d’intermédiation pour s’inscrire dans des établissements d’enseignement supérieur à l’étranger.

La vice-présidente de l’Organisation, Thouraya Tabassi, a expliqué que certains bureaux ne respectent pas le cahier des charges établi par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et inscrivent les étudiants dans des établissements universitaires non reconnus.

Selon ses dires, le suivi de l’étudiant et de ses conditions de vie dans le pays d’accueil est quasi inexistant. A cet effet, certains étudiants se sont retrouvés dans la rue en l’absence d’un logement que les bureaux se sont engagés à garantir.

« Les parents des étudiants concernés ont exprimé leur mécontentement et accusent les cabinets d’intermédiation d’escroquerie », ajoute-elle à l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...