Tunisie : Le bloc d’Ennahdha dénonce les assignations à résidence

Le bloc parlementaire d’Ennahdha a publié, ce lundi 16 août 2021, un communiqué dans lequel il appelle « à sortir de la situation exceptionnelle dans les délais les plus proches afin de faire revenir le pays à la situation ordinaire, tout en s’en tenant à la constitution et à ses lois ».

Il a également dénoncé « toutes les mesures abusives, qui ne s’appuient pas sur des décisions judiciaires, viole les textes constitutionnels, notamment la comparution des civils devant les tribunaux militaires, leur assignation à résidence, contre nombre de citoyens »

Il cite l’exemple du d’Ennahdha et ancien ministre, Anouar Maârouf auquel il faut ajouter l’ancien procureur de la République près le Tribunal de première instance, Béchir Akremi, l’ancien directeur général des services spéciaux au ministère de l’Intérieur, Lazhar Loungou, ainsi que le député Zouhair Makhlouf.

Commentaires:

Commentez...