Changement de positions : La Turquie dit soutenir « tout ce qui est dans l’intérêt du peuple tunisien »

Après avoir appelé au retour à la « légitimité démocratique » en Tunisie, la Turquie semble avoir modifié sa position et « lâché » son éternel partenaire, Ennahdha.

Le ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi s’est entretenu, dans la soirée du mardi 27 juillet 2021, avec son homologue turc, Mevlüt Çavuşoğlu.

Les deux responsables ont discuté de l’évolution de la situation en Tunisie et du contenu de la récente décisions prises par le Président de la République, « visant à préserver la stabilité du pays et des institutions de l’État, et à les protéger face à l’obstruction de l’horizon politique, et aux défis économiques et sociaux qui en découlent ».

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que le ministre turc a, pour sa part, exprimé « le souci de son pays pour la sécurité et la stabilité de la Tunisie ».

Toutefois, il a exprimé sa « confiance dans la capacité de la Tunisie et de son peuple à surmonter cette circonstance délicate, étant donné les bases solides sur lesquelles les institutions de l’Etat tunisien ont été construites ».

Le diplomate turc a affirmé, selon la même source, « la position et le soutien de la Turquie à tout ce qui est dans l’intérêt et le bien du peuple tunisien pour la réalisation de ses aspirations ».

Commentaires:

Commentez...