L’accès aux plages ne sera pas interdit, rassure le gouverneur de Tunis

Les photos choquantes prises durant le weekend dernier sur les plages de la banlieue nord de Tunis ont poussé les gouverneurs à chercher des solutions pour éviter un surpeuplement pareil dans les fins de semaines à venir.

Interdire l’accès aux plages serait une solution extrême, vu les conditions climatiques, et c’est dans cette logique que les quatre gouverneurs du Grand-Tunis se sont mis d’accord sur l’interdiction de la circulation des véhicules.

A cet effet, le gouverneur de Tunis, Chedli Bouallègue a expliqué que les rassemblements qui ont eu lieu sur les plages en fin de semaine dernière auront un impact dans les prochains jours et provoqueront une nouvelle augmentation du nombre de contaminations.

Toutefois, il a confirmé qu’aucune décision n’a été prise pour interdire aux citoyens e se rendre sur les plages des gouvernorats du Grand Tunis.

Les décisions qui ont été prises avec le reste des gouverneurs hier, mardi, consistent à interdire la circulation de véhicules de toutes sortes, à partir du samedi 10 juillet 2021 à cinq heures du matin. matin jusqu’au lundi 12 juillet (cinq heures du matin), et à suspendre les marchés hebdomadaire du 7 au 14 juillet.

La décision d’interdire la circulation des véhicules, explique Bouallègue sur Mosaique fm, vise donc à faire en sorte que les vacanciers ne se rendent pas en grand nombre sur les plages.

Selon le responsable, il n’y a pas de place aujourd’hui pour prendre des décisions idéales dans une circonstance aussi exceptionnelle et difficile.

Commentaires:

Commentez...