Tunisie : L’UNFT appelle l’ARP à poursuivre en justice le député Sahbi Smara

L’union nationale de la femme tunisienne (UNFT) a appelé, ce jeudi 1er juillet 2021, dans un communiqué, le bureau l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à lever l’immunité parlementaire du député Sahbi Smara, coupable d’avoir agressé physiquement la députée Abri Moussi.

Comme il l’exhorte à le poursuivre en justice pour agression et atteinte à l’éthique de l’action parlementaire.

Le député Sahbi Smara, ancien élu de la Coalition Al Karama, a frappé Abir Moussi et lui asséné deux coups au cours de la séance plénière, d’hier à laquelle assistait la ministre de la Femme Imen Zahouani Houimel.

L’UNFT a dénoncé cet acte qu’elle a qualifié « d’abject et commis en flagrant délit sous l’hémicycle du parlement, estimant que ce député ne représente ni le peuple tunisien, ni la culture tunisienne qui prône le respect des droits de la femme et préserve hautement sa dignité ».

L’UNFT a également rejeté les agissements du président du Bloc de la coalition Al Karama et ses quelques membres, les qualifiant « d’humiliants de manière à porter atteinte à la dignité de la femme Tunisienne », appelant le parlement à dénoncer ces déviations et à sanctionner leur auteurs.

Elle s’est dite étonnée que ces agressions soient commises à l’intérieur de l’ARP en présence de la ministre de la femme, de la famille et des personnes âgées et de la première vice présidente du parlement.

Commentaires:

Commentez...