Rafik Boujdaria : « Il y aura sans doute une quatrième et une cinquième vague »

Le chef du service des urgences de l’hôpital Abderahmen Mami de l’Ariana, le Dr Rafik Boujdaria, a confirmé qu’une quatrième ou cinquième vague de propagation du coronavirus en Tunisie n’est pas une hypothèse mais une réalité.

Invité sur Nesma tv, il a indiqué que les chiffres enregistrés mercredi, par rapport aux chiffres enregistrés lors de l’Aïd, ont connu une hausse, de même pour le pourcentage d’analyses positives.

Le docteur a mis en garde contre l’état d’indifférence des citoyens à l’égard de la dangereuse situation épidémiologique, rappelant le chaos et la vague de voyages observée pendant l’Aïd qui, selon ses dires, auront des répercussions dans les prochains jours.

Boujdaria a mis en garde contre la saison de l’été qui connait de grands rassemblements familiaux tels que mariages, sorties nocturnes, ainsi que le retour de notre communauté de l’étranger.

Dans un communiqué rendu public le ministère de la Santé annonce que 1749 nouvelles contaminations au coronavirus et 57 décès ont été enregistrés le 19 mai.

Ainsi le bilan passe à 331674 contaminations et 12089 décès depuis le début de la pandémie, mars 2020.

Le taux de positivité des tests est, quant à lui, estimé à 22,57%, ajoute le ministère.

Dr. Amine Faouzi Slim, spécialiste en biologie médicale et membre de la commission scientifique de lutte contre le Covid-19 estime qu’il faudra s’attendre à une augmentation du nombre de contaminations.

Selon lui, il y a des raisons de s’inquiéter pour la situation épidémiologique dans les prochains jours.

Commentaires:

Commentez...