Les circoncisions du Ramadan

Ce cliché représente deux circonciseurs posant pour le photographe.

Aussi bien leur tenue que leur attitude nous renvoient à un temps où la circoncision était un art de proximité souvent pratiqué par le coiffeur du quartier.

Chacun garde la mémoire de ces circonciseurs. A Bab Djedid par exemple officiait Hassen Chtioui alors qu’à Lafayette, les circonciseurs étaient juifs.

Incontournable à la fin du Ramadan, la circoncision des enfants est une tradition caritative et rituelle bien établie.

La photo de ces deux circonciseurs nous rappelle que nous ne dérogerons pas à la règle tout en redoublant de précautions sanitaires.

Commentaires:

Commentez...