Autorisé en Tunisie, le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson

L’autorité de Santé danoise a annoncé lundi 3 mai qu’elle n’allait plus utiliser le vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson à cause de « possibles effets secondaires graves ».

Dans un communiqué, l’autorité annonce avoir conclu « que les avantages de l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ne l’emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l’injection du sérum), chez les personnes qui reçoivent le vaccin ».

Le Danemark avait également renoncé au vaccin AstraZeneca pour les mêmes risques de thrombose.

Le régulateur européen et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avaient pourtant tous deux donné leur feu vert à l’utilisation de ce vaccin unidose à vecteur viral au sein de l’Union européenne.

Le vaccin américain Johnson & Johnson avait été autorisé par les autorités sanitaires tunisiennes. Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi avait annoncé, le 8 avril 2021, que l’Etat tunisien a accordé son autorisation à ce vaccin.

Il a également annoncé que la Tunisie devrait recevoir 1,5 million de doses de ce vaccin, dans le cadre de l’initiative de l’Union africaine.

Le vaccin Janssen de Johnson & Johnson contre la Covid-19 est à dose unique et a été développé à partir d’adénovirus. Il est jugé d’une très bonne efficacité sur les formes sévères de la maladie (plus de 76%) y compris sur les variants sud-africains et brésiliens.

Commentaires:

Commentez...