La Cour constitutionnelle au cœur d’une réunion entre Ghannouchi et l’ambassadeur de l’UE

La mise en place de la Cour constitutionnelle est aujourd’hui au cœur du débat. Alors que la ceinture politique du gouvernement, dont notamment le parti Ennahdha vise à accélérer sont installation pour limiter les prérogatives du président de la République, ce dernier soupçonne des règlements de comptes politiques derrière sa mise en place.

C’est dans ce contexte que le chef de l’ARP Rached Ghannouchi s’est réuni, hier lundi 19 avril avec l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie Marcus Cornaro, la Cour constitutionnelle était en effet, au cœur du débat.

Bien qu’elle soit une question purement nationale, les deux hommes ont discuté le processus entravé de l’installation de ladite Cour. Dans ce sens Rached Ghannouchi a insisté sur l’importance d’accélérer la mise en place de la Cour constitutionnelle pour compléter le processus de transition démocratique en Tunisie.

Cette entrevue a provoqué une polémique sur les réseaux sociaux notamment en ce qui concerne ce que certains ont appelé une diplomatie parallèle que mène Rached Ghannouchi, défiant ainsi les compétences du président de la République.

Commentaires:

Commentez...