Coronavirus : A Sousse, le « tri » des patients a commencé !

La situation épidémiologique est littéralement catastrophique en Tunisie. Dans plusieurs gouvernorats, le taux de capacité des services de réanimation a atteint 100%.

C’est dans ce contexte que le directeur régional de la Santé à Sousse a lancé un cri d’alarme pour mettre en garde contre la dégradation de la situation.

Dans une déclaration à Jawhara Fm, il a confirmé que le tri des malades a commencé dans plusieurs structures hospitalières de Sousse affirmant que les services Covid-19 ne sont plus capables de répondre à cette situation.

Le responsable a mis en garde contre des actes de violence contre le personnel soignant d’autant plus que les hôpitaux sont débords.

Notons que le tri des patients désigne une pratique devenue courant dans les pays hautement touchés par la crise du coronavirus. Il correspond à une décision médicale portant sur l’accès des patients aux soins intensifs. Débordés, les médecins doivent estimer la situation et donner accès à ces soins aux personnes avec une estimation de vie plus importante, soit les jeunes patients.

Le président de la commission de la santé du Parlement, Ayachi Zammel, a affirmé que la situation sanitaire est très dangereuse voire catastrophiques dans les meilleures estimations.

Sur IFM, le député s’est désolé que le rythme des décès connaît une hausse record qui précéderait une véritable catastrophe. Il est même allé à prévoir que la Tunisie va enregistrer 3000 morts en un mois et que les autorités seraient contrainte d’imposer un confinement général.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le ministère de la Santé annonce qu’en date du 13 avril, 2649 cas de contaminations au coronavirus ont été dépistées à l’issue de 8541 tests.

Commentaires:

Commentez...