Tunisie : Couvre-feu non respecté et marchés ouverts à travers tout le pays

Ainsi, la municipalité de Sousse a publié, dans un communiqué publié ce vendredi 9 avril 2021 sur sa page officielle, son refus de fermer les marchés hebdomadaires et en a informé les commerçants ainsi que les habitants, en dépit des décisions annoncés par les autorités sanitaires.

Cette décision a été prise en coordination avec les organisations nationales, indique-t-elle et vise à répondre aux appels lancés par les commerçants et à préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, précise le communiqué.

Idem pour la municipalité de Lassouda relevant du gouvernorat de Sidi Bouzid, qui a également refusé de fermer des marchés hebdomadaires de la région ainsi que le marché des voitures tenu chaque vendredi.

Selon le maire, Ezzeddine Dali, il n’y pas de grandes surfaces mises à la disposition des habitants pour faire leurs courses, mais il ajoute aussi que les revenus de la municipalité proviennent uniquement des marchés hebdomadaires et qu’en les fermant, les agents et employés ne seront pas payés.

Si ces deux municipalités ont « officiellement » exprimé leur refus des mesures sanitaires annoncées par le gouvernement, lesdites mesures, applicables depuis hier, vendredi 9 avril, n’ont pas été respectées dans une multitude de régions.

A Médenine, à Sousse, à Jendouba, comme partout ailleurs l’activité est restée habituelle après l’entrée en vigueur du couvre-feu à 19h00. Magasins, cafés et restaurants sont restés ouverts.

A Monastir, le conseil sectoriel des métiers et des professions artisanales relevant de l’Union régionale de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a appelé les propriétaires des cafés et restaurants à poursuivre leurs activités professionnelles tout le long du mois de Ramadan jusqu’à 23h00.

Au vu de ces dépassements, nul doute que les mesures annoncées pour lutter contre le coronavirus durant le ramadan seront modifiées dès aujourd’hui et annoncées par le Chef du gouvernement en marge de la conférence périodique des gouverneurs à la caserne de la Garde nationale à l’Aouina.

Commentaires:

Commentez...