Qui se souvient de Tramoni et Capparos ?

Les écoles de danse n’étaient pas légion à Tunis dans les années soixante-dix.

Elles étaient quelques unes à bénéficier d’une grande notoriété à l’image de Debolska-Foutline ou Tramoni-Capparos.

Cette dernière école se trouvait à la rue Nahas Pacha, actuellement rue Mokhtar Attia et a longtemps continué à former des générations de danseuses.

Aujourd’hui, les familles Tramoni et Capparos vivent en France et le souvenir de leur école de danse reste très vif.

Commentaires:

Commentez...