Tunisie : Grève inopinée à la SNCFT

Agents et cadres de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), sont entrés en grève, ce mardi 23 mars 2021, paralysant le transport des voyageurs et des marchandises, qui a été suspendu sur toutes les lignes.

Cette grève inopinée vient en signe de protestation, appelant à l’activation de l’accord signé avec le gouvernement le 17 février dernier.

En réaction, la direction de la SNCFT, a indiqué, via son porte-parole, Hassan Miadi, qu’elle n’avait pas été informée de cette grève, qui paralyse le trafic depuis 09h00 du matin, présentant ainsi ses excuses aux voyageurs.

Selon Miadi, les revendications de la partie syndicale ne pourront être satisfaites qu’après la prise d’un certain nombre de mesures, par le ministère du Transport et de la Logistique, afin d’avoir l’accord de la Présidence du gouvernement.

Le 17 février dernier, un accord de dernière minute avait été conclu en présence du secrétaire général de l’UGTT, du ministre du Transport et du représentant de la Fédération générale du transport, suspendant ainsi la grève prévue le lendemain.

Cet accord prévoit le recrutement de 177 employés pour occuper les postes vacants, l’intégration de 78 employés de la Société des travaux de chemins de fer conformément à un accord signé le 18 novembre 2018.

L’accord concerne aussi les grades des employés ayant plus de 20 ans d’ancienneté et permet aussi d’étudier au cas par cas le dossier des employés renvoyés.

Commentaires:

Commentez...