Union des savants musulmans : Abir Moussi est l’ennemie de l’identité arabo-musulmane

Le président de l’Union des savants musulmans de Tunis, Abdelmajid Najjar, s’est vivement attaqué à Abir Moussi, la qualifiant d’ennemie de l’identité arabo-musulmane.

Dans une déclaration accordée à Al-Jazeera, Najjar a fait savoir que l’union tient à enraciner l’identité islamique et arabe, à laquelle le Parti destourien libre (PDL) et sa présidente, Abir Moussi, s’opposent.

Il a ajouté que l’union n’est pas rejeté par le peuple tunisien en général, mais plutôt par les « ennemis de l’identité arabe et islamique et de la démocratie », qui ont, selon ses dires, une voix forte dans les médias.

Najjar a considéré que Abir Moussi veut revenir à l’ère de l’oppression et de la tyrannie et frapper le courant démocratique et toutes les institutions de la société civile, notant que le PDL est soutenu par des instances et des pays étrangers aux niveaux du financement et de la planification.

Par ailleurs, il a affirmé que l’union qui se trouve au cœur d’une polémique est une institution populaire dont la loi fondamentale stipule qu’elle n’a rien à voir avec la politique ni les gouvernements, assurant qu’il n’existe aucun lien avec le mouvement Ennahdha ni l’organisation des Frères Musulmans.

Commentaires:

Commentez...