Telnet aspire à ce que la première astronaute arabo-africaine soit tunisienne

Pionnière dans divers secteurs depuis des décennies, la femme tunisienne pourrait un jour être également la première astronaute arabe et africaine à conquérir l’espace. C’est du moins le rêve de la société Telnet.

Le chef de la société, Mohamed Frikha et l’ambassadeur de Tunisie en Russie Tarek Ben Salem ont été reçus, hier lundi 15 mars 2021, par Mikhaïl Bogdanov, représentant spécial du président russe Vladimir Poutine pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique.

Au siège du ministère russe des Affaires étrangères, Bogdanov a félicité les compétences tunisiennes et la société Telnet pour son succès en tant que première entreprise privée africaine et arabe à fabriquer un satellite avec ses propres capacités locales, soulignant dans ce contexte l’importance de cette réalisation.

Au cours de cette rencontre, des discussions ont eu lieu sur les moyens de faire de la Tunisie un pôle africain dans le domaine de la fabrication de la nouvelle génération de satellites, en plus de la création d’une école d’ingénieurs spécialisée dans l’enseignement des technologies spatiales et la fabrication de satellites et d’engins spatiaux en Tunisie.

Pour sa part, Frikha a assuré qu’il aspire à ce que la première femme astronaute arabo-africaine à conquérir l’espace, soit tunisienne. Chose qui a été saluée par le responsable russe qui a promis d’examiner la question auprès des autorités russes compétentes, et d’étudier les moyens de mettre en œuvre cette ambition.

Il est à noter que «Challenge 1» est le premier satellite arabe construit avec les capacités 100% locales de la société tunisienne Telnet spécialisée dans la technologie, les logiciels et l’ingénierie.

Il s’agit d’un satellite spécialisé dans l’Internet des objets qui utilisera pour la première fois dans le monde, le protocole LoRa dans les communications spatiales. Il sera lancé le 20 mars 2021.

Commentaires:

Commentez...