Violence policière et interpellations : Al-Bawsala appelle à auditionner Hichem Mechichi

CP : Amnesty

L’Organisation Al-Bawsala a exprimé sa ferme condamnation du traitement policier et des interpellations aléatoires effectuées par les appareils sécuritaires de l’État contre des militants.

Le pays vit au rythme d’une augmentation du nombre des arrestations de militants sur fond de leurs positions en violation flagrante de leur droit à l’expression, déclare Al-Bawsala dans un communiqué.

Pour l’ONG l’arrestation d’un groupe de militants de la société civile durant le week-end, lors des protestations observées à Tunis, représente un nouvel épisode du traitement policier violant les procédures légales et les libertés.

L’organisation a appelé le Chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim à mettre fin à ces abus graves et répétés commis par les agents sécuritaires et à tenir toutes les personnes impliquées responsables.

Elle a également appelé l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à auditionner Mechichi au sujet de ces dépassements.

Commentaires:

Commentez...