La chambre des mises en accusation décide de libérer Sami Fehri

Selon son avocat, Sami Fehri va être libéré conformément à la décision de la chambre d’accusation auprès du pôle judiciaire financier.

Son avocat, Abdelaziz Essid, a en effet publié un statut Facebook, ce mercredi 17 février 2021, dans lequel il annonce la décision de la chambre des mises en accusation sachant que Sami Fehri, en détention provisoire depuis fin 2019, aurait dû être libéré le 9 février dernier après avoir passé quatorze mois en détention provisoire. Or, le parquet avait interjeté appel contestant le délai en question.

Sami Fehri, propriétaire de la chîane Al-Hiwar Ettounsi avait été arrêté le 17 décembre 2019 après s’être rendu à la justice suite à un mandat de dépôt émis à son encontre.

La chambre d’accusation à la cour d’appel de Tunis avait en effet publié, le 11 décembre 2019, un mandat de dépôt contre le magnat des médias, le représentant de la société Cactus et son administratrice judiciaire.

Le présentateur télé Sami Fehri, l’administratrice de la société Cactus Brod et le gérant de la société avaient été remis en liberté auparavant, soit le 16 novembre 2019, avec décision d’interdiction de voyage dans l’affaire de malversations dans cette société, sur décision du juge d’instruction du pôle économique et financier.

Sami Fehri avait été arrêté le 5 novembre 2019, par la brigade des recherches dans les crimes économiques et financiers d’El Gorjani, et ce pour suspicion de corruption au sein de la société Cactus Prod.

Commentaires:

Commentez...