Plus de 100 mille Tunisiens sont redevables auprès du fisc

Plus de 100 mille personnes sont redevables de dettes fiscales qui s’élèvent à 1418 millions de dinars, a révélé la Cour de comptes dans son 32ème rapport annuel rendu public, ce mercredi 10 février 2021.

Le ministre des Finances est épinglé par la Cour des comptes dans la mesure où ces près de 101 mille Tunisiens ne sont pas « identifiables. D’après la Cour, aucune information n’est, en effet, disponible permettant de les identifier et par conséquent, de les tracer, précisant qu’ils représentent 24,71% de l’ensemble des personnes ayant manqué à leurs obligations fiscales.

Selon le rapport, le reste des dettes fiscales est estimé à 2174 millions de dinars jusqu’à fin août 2019, soit 20% de la valeur totale des dettes à l’échelle nationale.

La cour recommande ainsi le ministère des Finances à mettre en place une stratégie afin d’identifier les personnes qui ne se sont pas acquittées de leurs dettes après du fisc, déplorant l’absence d’un plan à long terme afin de recouvrer les dettes.

Le rapport de la Cour des comptes a également mis à nu plusieurs autres lacunes, notamment la non-activation de la Centrale de Recouvrement des Créances, créée en 2011.

Commentaires:

Commentez...