Cession de parts de l’Etat dans des entreprises publiques : Ali Kooli s’explique

Après la polémique, le ministre des Finances et de l’économie, Ali Kooli, a tenté d’expliquer, ce mercredi 3 février 2021, la question de la cession de parts de l’Etat dans des entreprises publiques.

Auditionné à l’ARP, Ali Kooli a assuré que ses déclarations visaient uniquement à présenter ces sujets à l’opinion publique. Il a ajouté que le gouvernement discutera de ces questions avec toutes les parties, qu’il s’agisse de députés ou d’organisations nationales.

Les propositions ne seront adoptées que si la majorité de ces parties les acceptent, note Kooli qui souligne que le gouvernement œuvrera à présenter des changements, car il n’est plus possible de continuer selon le même schéma de développement.

Rappelons que dans une interview accordée à Reuters, Kooli a confirmé, brièvement, que le gouvernement cédera ses parts dans certaines entreprises, sans préciser lesquelles.

En réponse, l’UGTT a renouvelé son rejet de toute cession des parts de l’Etat dans les entreprises publiques.

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail Sami Tahri a estimé que le gouvernement cherche des priorités lointaines « alors qu’il n’a pas réussi à assurer les exigences de l’étape actuelle de lutte contre le Coronavirus ».

Il a également critiqué ce qu’il considérait comme des efforts du gouvernement pour céder ces entreprises afin de financer le budget sans entreprendre une réforme fiscale et lutter contre la corruption pour mobiliser des ressources.

Commentaires:

Commentez...