Les propos de Olfa Hamdi, une campagne de com’ parachutée, selon la fédération du transport

Le secrétaire général adjoint de la fédération du transport relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Elyes Ben Miled, a qualifié les déclarations de la PDG de Tunisair, Olfa Hamdi de « choquantes et parachutées ».

Les syndicats n’entreront en confrontations avec aucune partie, annonce-t-il ce vendredi 22 janvier 2021, soulignant qu’ils avaient été surpris par les déclarations de Hamdi car aucune réunion n’a eu lieu avec elle jusqu’à présent.

Ben Miled a confirmé, dans le même sens, que les « étrangers » dont la responsable a parlé sont d’anciens agents de la compagnie, dont les contrats avaient expiré.

Sur Shems fm, il a considéré les propos de Olfa Hadi comme « une campagne de communication truquée » et « sans aucune raison convaincante ».

Rappelons qu’une vidéo de Olfa Hamdi, nouvelle présidente directrice générale de Tunisair, a fait le tour des réseaux sociaux. On y voit la jeune responsable, debout sur une chaise, s’adressant aux agents et employés de la compagnie aérienne et exprimant son choc quant aux problèmes qu’elle a constatés depuis sa prise de fonction.

Hamdi, qui semblait en colère dans la vidéo, a déclaré qu’elle s’est retrouvée confrontée à une situation douloureuse, des avions en panne et « des personnes incapables de prendre des décisions ».

Et d’ajouter qu’après dix jours de travail et d’efforts pour rétablir le rythme des voyages, les syndicats ont délibérément amené des personnes n’ayant rien à voir avec Tunisair, qui se sont rassemblées pendant trois jours devant son bureau.

Selon ses dires, ces « étrangers » jouaient aux cartes et fumaient des cigarettes dans un cadre qui « menace sa sécurité physique ».

Commentaires:

Commentez...