Les milices d’Ennahdha inquiètent le Courant démocrate !

Le Courant Démocrate a exprimé son inquiétude, ce jeudi 21 janvier 2021, après les déclarations de plusieurs dirigeants du Mouvement Ennahdha, dont Abdelkrim Harouni, ceux-ci ayant appelé leurs partisans à se déployer pour aider les forces de sécurité confrontés, ces derniers temps à des mouvements de protestations.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le Courant Démocrate considère que ces déclarations constituent une violation flagrante de la Constitution rappelant que l’Etat est le seul à détenir le monopole de la sécurité.

Il considère également que ces déclarations, venant de dirigeants éminents d’un parti au pouvoir mettent à nu une stratégie cachée visant à mettre en place les milices d’Ennahdha pour s’opposer aux manifestants et poursuivre ainsi leur politique de la violence.

Le Courant Démocrate a, par ailleurs, appelé les auteurs de ses propos à se rétracter et à présenter leurs excuses pour cette incitation à la violence et au chaos, et a appelé le chef du gouvernement et le ministre de l’Intérieur par intérim, Hichem Mechichi, à apporter des éclaircissements sur ces transgressions émanant d’un parti faisant partie de la ceinture politique qui le soutient.

#بيان
تونس في 21 جانفي 2021

يتابع #التيار_الديمقراطي بقلق شديد التصريحات الإعلامية لقيادات حركة النهضة التي اكدت…

Publiée par ‎Courant Démocrate – Attayar التيار الديمقراطي‎ sur Jeudi 21 janvier 2021

Le président du conseil de la Choura d’Ennahdha Abdelkrim Harouni a déclaré, ce mercredi 20 janvier 2021, que les jeunes d’Ennahdha seront déployés pour aider les forces de sécurité en vue de protéger les biens privés et publics.

Déployer les jeunes d’Ennahdha nous fait certainement rappeler l’activité des Ligues de protection de la révolution, un mouvement proche du parti islamiste, qui avait été à l’origine de plusieurs actes de violence dont notamment l’attaque contre le siège de l’UGTT en 2012.

Ces déclarations interviennent dans un contexte sécuritaire et social extrêmement sensible en Tunisie. Plusieurs manifestations et troubles nocturnes ont secoué la Tunisie durant ces derniers jours sur fond d’une colère sociale face à la dégradation de la situation socioéconomique.

Commentaires:

Commentez...