Chebba : Retour au calme après la mobilisation de l’Armée

Les unités de l’armée se sont déployées samedi 5 décembre, devant les sièges des établissements publics, les banques et les sites vitaux après le retrait des forces de l’ordre dans les rues de la ville de Chebba.

En effet, un retour au calme a été observé dans les rues de la ville de Chebba à Mahdia qui a été le théâtre de mouvements de protestation et d’actes de violence à l’issue desquels les forces sécuritaires sont intervenues et ont fait usage des gaz lacrymogènes.

Les mouvements de protestation sont observés dans le gouvernorat de Mahdia depuis le 30 novembre dernier après la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de rejeter la réclamation du CS Chebba sur l’annulation de la décision de la Fédération tunisienne de football (FTF) portant suspension des activités du club et son interdiction de participer à toutes les compétitions organisées par la fédération pour la saison 2020-2021, pour non paiement des amendes, rapporte l’agence TAP.

Les protestataires contestent la violente dispersion du sit-in des sympathisants du club devant le siège de la FTF le 1er décembre dernier. Ils ont appelé au retrait des forces de l’ordre de la ville et à la fermeture des postes de police, suite à quoi des affrontements ont eu lieu. Les manifestants ont jeté des pierres et brulé des pneus et les forces de l’ordre ont utilisé les gaz lacrymogènes.

Notons que 13 manifestants ont été relâchés après leur interpellation pour des blessures contre les forces de sécurité (10 policiers) et les voitures de police.

Commentaires:

Commentez...