Abderraouf Betbaieb : « Je n’ai jamais été un homme de l’ombre ! »

Le conseiller démissionnaire du président, Abderraouf Betbaieb, a dénoncé les « sophismes » diffusés par certains médias le qualifiant de « l’homme de l’ombre au Palais de Carthage ».

Il a assuré, ce jeudi 6 février 2020, que contrairement à ce qui a été relayé, il n’était pas à l’origine de la visite du président turc Recep Tayyep Erdogan en Tunisie.

« Il est naïf de croire une histoire selon laquelle Erdogan allait se rendre en Algérie et que j’ai interféré pour l’inviter. Il s’agit d’une visite officielle, les intérêts de la présidence turque ont officiellement contacté le palais de Carthage et le président Kais Saied a accepté la visite », a-t-il expliqué sur Mosaique fm.

Il a également démenti les informations portant sur son ingérence dans la nomination du chef du gouvernement désigné, assurant que Kais Saied n’est pas influençable. « Le président de la République a choisi Fakhfakh par conviction personnelle », ajoute-il.

Betbaieb a estimé qu’il existe un manquement et un échec au niveau de l’appareil médiatique de la présidence de la République.

« Ce n’est pas seulement un manquement, c’est la diffusion de mensonges à un point où le Chef de l’Etat demande à son ancien Chef de cabinet d’intervenir pour clarifier l’affaire. Si Rachida Ennaifer n’arrête pas de me diffamer et de m’accuser de négligence et de mauvais rendement, je sortirai de ma réserve ! ».

Commentaires:

Commentez...