Tunis croule sous les déchets : Kais Saied intervient !


Le président de la République Kais Saied s’est entretenu hier mardi 28 janvier au Palais de Carthage, avec le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, de la situation générale dans le pays, notamment les mouvements sociaux et les derniers développements dans le secteur municipal, indique la présidence de la république dans un communiqué.

Le Secrétaire général de l’UGTT a donné au chef de l’Etat un aperçu sur « la réalité de ce qui se passe dans ce domaine », exprimant sa confiance que les bases de la centrale syndicale « ne renonceront pas à leur engagement envers le pays parallèlement à leur défense de leurs droits », ajoute le document.

Un mouvement de grève des éboueurs de Tunis a été lancé ces derniers jours entraînant l’amoncèlement des ordures dans plusieurs artères de la capitale, rappelle-t-on.

Kaïs Saïed a convoqué, également hier, la maire de Tunis, Souad Abderrahim, pour revenir sur la situation de l’hygiène et du respect de l’environnement dans le périmètre municipal de Tunis et discuter les solutions à même de mettre fin à cette crise.

Alors que les agents municipaux de Tunis devaient reprendre le travail après la grève inopinée qui a laissé la capitale noyée sous les immondices, ils ont décidé, hier, de poursuivre leur mouvement.

Souad Abderrahim, maire de Tunis, a déclaré ce mardi 28 janvier 2020, que les agents municipaux ont décidé de poursuivre leur grève malgré l’accord signé hier soir avec la fédération générale des agents municipaux.

Lors d’une réunion tenue hier, lundi 27 janvier 2020, et présidée par la maire de Tunis Souad Abderrahim, la partie syndicale a étalé ses revendications qui ont été acceptées par la municipalité.

Commentaires:

Commentez...