Hôpital La Rabta : Les interventions chirurgicales cardiovasculaires suspendues à cause des dettes

Le secrétaire général du syndicat de base de l’hôpital La Rabta, Abdelfatteh Ayari, a déclaré que les dettes de l’institution auprès de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) ont atteint les 38 millions de dinars.

S’exprimant ce vendredi 24 janvier 2020 sur Shems fm, Ayari a appelé la CNAM à payer ce montant afin que l’hôpital puisse assurer les opérations cardiovasculaires et celles des cathéters, ajoutant que ces interventions sont actuellement suspendues en raison du manque du matériel.

Il a assuré que les médicaments et les services sont disponibles à l’hôpital mais que seuls les implantations des cathéters et les opérations cardiovasculaires sont actuellement bloquées.

Commentaires:

Commentez...