Iyadh Elloumi : « Jomli n’a pas de charisme et Ennahdha doit assumer ses responsabilités »

Plus les heures passent plus les chances de voir le chef de gouvernement désigné Habib Jomli créer le consensus autour de lui s’amenuisent.

Il y a près de deux mois lorsqu’il avait été désigné, Habib Jomli jouissait d’une certaine sympathie et d’un soutien. Tout s’est réduit comme une peau de chagrin et Habib Jomli semble bien seul aujourd’hui.

Sur le point d’être lâché par Ennahdha, son principal sponsor, Habib Jomli est désormais critiqué de toutes parts. Ce jeudi 9 janvier 2020, Iyadh Elloumi, député de Qalb Tounes, l’a même qualifié de dictateur sur les ondes de Mosaique fm.

« Habib Jomli tient un discours de dictateur et donne des leçons aux députés alors qu’il n’a pas encore pris ses fonctions officiellement (…) In’a pas de charisme (…) Rien ne nous pousse à voter la confiance à ce gouvernement (…) et Ennahdha doit assumer ses responsabilités », a-t-il indiqué.

Iyadh Elloumi a évoqué le fait que le gouvernement de Habib Jomli ne pourra pas sauver le pays de la crise et critiqué « certains membres désignés qui n’ont pas obtenu de diplômes universitaires (…) et une équipe qui n’a pas de programme ».

Commentaires:

Commentez...