Formation du gouvernement : Habib Jemli exclut tous les partis !

Le chef du gouvernement désigné Habib Jemli vient d’annoncer qu’il va former dans les prochains jours un gouvernement composé uniquement de technocrates, n’incluant aucun ministre partisan ou politisé.

Jemli a assuré que l’équipe gouvernementale sera choisie selon des critères de compétence, d’intégrité, de propreté des mains et d’indépendance.

» La Tunisie ne peut plus supporter plus de difficultés au niveau économique et social « , a-t-il averti.

Le chef du gouvernement désigné a justifié sa décision par l’attachement de certains partis politiques à leurs conditions et ce, en dépit de plusieurs concessions faites dans ce sens.

Le président de la République, Kais Saied a décidé, ce lundi 23 décembre, d’intervenir dans le processus en convoquant les trois partis concernés, Ennahdha et le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, à une réunion, aujourd’hui, au palais de Carthage afin d’aplanir les différents. Une réunion qui n’a duré que quelques instants, à l’issue de laquelle Habib Jemli a quitté précipitamment le Palais de Carthage et a appelé à une conférence de presse urgente.

Le retrait du Courant démocratique, du Mouvement du peuple et de Tahya Tounes et leur refus de participer au gouvernement de Habib Jemli a causé l’interruption momentanée du processus de formation du gouvernement. Un blocage qui a poussé le mouvement Ennahdha à étudier d’autres scénarios.

Une courte réunion a eu lieu au palais du Bardo entre le chef du gouvernement actuel, Youssef Chahed et le président d’Ennahdha et président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Rached Ghannouchi. Une réunion qui s’est inscrite dans le cadre de la recherche de moyens permettant de relancer les concertations gouvernementales.

Hier, Attayar, Echaab et Tahya Tounes ont claqué la porte définitivement quant à la participation au gouvernement Jemli, en annoncent qu’ils ne particepEront pas à la prochaine équipe gouvernementale.

 

Commentaires:

Commentez...