Tunisie : Le FMI bloque 1,2 milliard de dollars faute d’avancement des réformes

Jérôme Vacher, représentant résident du FMI en Tunisie, a annoncé ce mercredi 18 décembre que son organisme a suspendu l’attribution à la Tunisie d’une nouvelle tranche de crédits estimée à 1,2 milliards de dollars faute d’accélération des réformes.

« Nous avons conclu la cinquième revue en juin 2019 portant le montant déboursé jusque-là à 1,6 milliard de dollars. C’est un engagement substantiel du FMI, d’autant plus qu’il permet aussi de débloquer d’autres financements de la communauté internationale. Cela étant, par rapport à l’enveloppe qui a été allouée initialement, ceci veut dire aussi que 1,2 milliard de dollars n’ont pu être déboursés, faute d’avancement suffisamment rapide du programme et des réformes économiques à certains moments », a-t-il déclaré, dans une interview avec le site Ilboursa.

« Depuis cette 5ème revue, nous avons effectué des visites, de nature technique et informelle, en juillet et en octobre, pour continuer à faire le point sur la situation économique. Mais, pour l’instant des arrangements pour préparer une éventuelle 6ème revue n’ont pas été engagés. Lorsqu’une nouvelle équipe gouvernementale sera en place, nous serons à même d’aborder les différentes politiques qui pourraient être soutenues par une revue, car notre dialogue ne se fonde jamais sur un jugement des orientations générales de telle ou telle composante politique, mais uniquement sur une analyse économique et des actions concrètes de politique économique », a-t-il encore expliqué.

L’accord relatif au mécanisme élargi de crédit prévoit, rappelons-le, plusieurs tranches, sur une période de 4 ans, jusqu’au mois d’avril 2020. La Tunisie a jusque-là reçu cinq tranches d’un montant global de 1,8 milliard de dollars, sur un total de 2,8 milliards de dollars.

 

Commentaires:

Commentez...