Adnen Brahmi : « L’assassin de mon père est le président du Parlement »

Amer, en colère, révolté ! La réaction d’Adnen Brahmi, fils du défunt Mohamed Brahmi, assassiné le 25 juillet 2013, a été à la hauteur de sa rancoeur.

« L’assassin de mon père est le président du Parlement », a écrit Adnen Brahmi sur sa page Facebook en guise de réaction à l’élection, ce mercredi 13 novembre 2019, de Rached Ghannouchi au poste de président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Adnen Brahmi, qui a toujours accusé Ennahdha d’être derrière l’assassinat de son père voue une haine viscérale au mouvement islamiste qu’il considère à l’origine de tous les maux de la Tunisie.

Commentaires:

Commentez...