Le feuilleton El Maestro ne reflète pas la réalités des centres de rééducation, selon les responsables

Suite à son énorme succès et le grand nombre de ses téléspectateurs, le feuilleton ramadanesque El Maestro, diffusé sur la chaîne watania 1 a fait parler de lui et de la réalité de la vie des jeunes au sein des centres de rééducation.

Toutefois, selon le porte-parole de la direction générale des prisons et de la rééducation Sofiene Mezghiche, le feuilleton va à l’encontre de ce qui se passe réellement dans ces espaces.

« La série ne reflète pas la réalité des centres de réforme », a-t-il insisté dans la soirée du vendredi, sur les ondes de Mosaique fm, expliquant que contrairement à ce qui a été diffusé, il y avait une séparation entre garçons et filles avec un centre spécial pour ces dernières.

Il a également démenti l’existence d’une affectation en cellule individuelle ou de sanctions. « En cas de dépassements, le mineur est traduit devant un conseil éducatif », a-t-il insisté.

Mezghish a ajouté que les agents de la série portent des uniformes, tandis que les centres de rééducation incluent des éducateurs en civil.

Commentaires:

Commentez...