Le sort de Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari dévoilé dans quelques jours, annonce le MAE

Le ministre des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui,  a annoncé qu’une équipe technique tunisienne s’était rendue, le 26 février dans la ville libyenne de Benghazi pour prélever des échantillons génétiques sur des dépouilles. Ces dernières pourraient appartenir aux deux journalistes tunisiens Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari.

Les résultats seront annoncés dans les prochains jours, a-t-il précisé à l’agence TAP, soulignant que les échantillons génétiques prélevés sont significativement analysables.

« Ces analyses vont permettre de connaitre la conformité des échantillons prélevés sur les dépouilles avec l’ADN des membres des deux familles », a-t-il ajouté.

Rappelons-le, les deux journalistes sont portés disparus en Libye depuis le 8 septembre 2014. Ils étaient en mission.

Commentaires:

Commentez...