Crise du secondaire : Les négociations sur la bonne voie, selon Ben Salem

Hatem Ben Salem

Allons-nous enfin vers la résolution de la crise du secondaire ? C’est en tout cas ce que confirme le ministre de l’Education Hatem Ben Salem.

« Les négociations entre le gouvernement et la partie syndicale concernant la crise de l’enseignement secondaire sont sur la bonne voie », a indiqué jeudi 31 janvier, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem dans une déclaration à la TAP.

“Les deux parties sont en train de tout mettre en œuvre pour parvenir à une solution qui soit à la hauteur des attentes de tous”, a-t-il souligné, indiquant que la séance tenue, jeudi, a abordé toutes les questions dont celles restées en suspens.

Chaque partie examinera les propositions présentées, a-t-il ajouté, précisant que la séance reprendra, ce vendredi.

Pourtant, les dernières informations font état d’un blocage total entre les deux parties.  Ben Salem avait expliqué, que le différend avec la partie syndicale réside principalement en l’âge de la retraite et les primes spéciales, soulignant que le gouvernement refuse que l’âge de la retraite anticipée soit de 55 ans, alors qu’il avait été fixé à 62 ans.

Le ministre a également confirmé qu’une demande a été adressée au ministère public afin d’évacuer le ministère de l’Éducation du sit-in de la Fédération de l’enseignement secondaire.

Mercredi, un conseil ministériel a été consacré à la crise de l’enseignement secondaire. Réuni sous la présidence du chef du gouvernement, Youssef Chahed, le conseil a appelé à la nécessité de tenir les établissements éducatifs, les élèves et les familles à l’écart des négociations entre le ministère de l’Education et la Fédération générale de l’enseignement secondaire.

Commentaires:

Commentez...