La kamikaze était-elle droguée ?

Vingt-quatre heures après l’attentat qui a eu lieu en plein cœur de Tunis, les premiers éléments de l’enquête sont toujours attendus.

Sofiene Zaag, porte-parole du ministère de l’intérieur a d’ailleurs déclaré sur les ondes de Mosaique fm que l’enquête se poursuit et que les résultats seront annoncés prochainement.

Il a par ailleurs indiqué que, généralement, « les terroristes consomment des produits stupéfiants avant de passer à l’action et que l’enquête révèlera si la femme kamikaze était sous l’effet de la drogue ».

Commentaires:

Commentez...