Quels sont les documents que Ennahdha chercherait à manipuler ?

Le comité de défense chargé de l’affaire des assassinats de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a indiqué avoir reçu des informations selon lesquelles des dirigeants politiques et sécuritaires proches du mouvement Ennahdha exercent une pression croissante pour « ouvrir, modifier le contenu et détruire des documents d’archives ».

Imen Gzara, membre du comité, a déclaré ce vendredi sur les ondes de Shems fm, que ces informations sont « réelles et dangereuses » sans dévoiler la source.

Elle a ajouté que les documents en question, que le mouvement islamiste chercherait à détruire, portent sur :

  • Espionnage de l’armée nationale pour le compte de parties étrangères notamment les renseignements et les organisations terroristes
  • Espionnage de sécuritaires et de juges
  • Espionnage des appels et contacts du ministre de la Défense
  • Préparation de cycles de formation destinée à la fabrication d’explosifs et aux techniques de manœuvres des RPG.

Gzara a assuré que le comité est en possession de preuves en documents et photos, ajoutant que le président d’Ennahdha Rached Ghannouchi est à la tête des personnes les plus visées par des plaintes auprès de la justice militaire.

Toutefois, selon elle, Ghannouchi est considéré comme un anneau de l’organisation secrète et non son chef.

Commentaires:

Commentez...