Il faut s’attendre à une hausse des prix des œufs cet automne

Les prix des œufs devraient grimper dès cet automne, pour cause, une sècheresse qui a fait hausser les tarifs de la nourriture des poules pondeuses.

«Nous prévenons l’industrie agroalimentaire et la grande distribution que la hausse de nos coûts de revient risque de se répercuter sur les prix de vente», a indiqué un porte-parole du Syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf », cité par le quotidien La Presse.

Le prix de l’alimentation des volailles a augmenté de 17%, depuis décembre, ce qui équivaut à une hausse de 10% du prix de revient des œufs, a précisé la même source.

Notons-le, l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) a appelé les aviculteurs à la nécessité de vendre les produits avicoles au niveau de la production à des prix qui ne dépassent pas 180 millimes l’œuf et 3.600 millimes le kilogramme de viande de volailles.

Commentaires:

Commentez...