En huit mois, 800 médecins ont quitté la Tunisie

Le membre de la commission administrative du Syndicat tunisien des médecins de libre pratique, Souheil Slama, a fait savoir que depuis le début de l’année 800 médecins ont quitté la Tunisie.

Dans une déclaration accordée ce vendredi à Jawhara fm, Slama a expliqué que plusieurs raisons sont derrière l’émigration de ce très grand nombre de médecins tunisiens, dont notamment le manque d’équipements, les agressions continues et les mauvaises conditions de travail.

Rappelons que, selon le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, 1500 médecins tunisiens quitteront le secteur de la santé publique entre 2018 et 2019. Ce chiffre sera revu à la hausse, pour atteindre 2700 médecins en 2022.

Il a, dans ce sens, tiré la sonnette d’alarme et mis en garde contre et la menace qui secoue le système de la santé publique, citant une infrastructure délabrée, une absence des équipements et de matériels et des conditions de travail difficile en plus du manque de plus de 300 médicaments.

Le responsable a également rappelé, en juillet, que le déficit financier des établissements de santé publique a atteint près de 700 millions de dinars.

Commentaires:

Commentez...