Béji Caïd Essebsi a perdu le contrôle de la situation, estime Al Joumhouri

Béji Caïd Essebsi a perdu le contrôle de la situation, a estimé le parti Al Joumhouri dans un communiqué rendu public ce lundi 16 juillet 2018.

Selon Al Joumhouri, l’interview accordée par le président de la République, est une preuve que la crise politique que traverse la Tunisie est d’une grande ampleur et que le système de gouvernance s’est effondré.

Il a surtout tiré à boulets rouges sur Béji Caïd Essebsi, estimant que le Chef de l’Etat a perdu le contrôle de la situation lorsqu’il a appelé le chef du gouvernement, Youssef Chahed à démissionner ou soumettre son gouvernement à un vote de confiance à l’ARP.

Ce communiqué rejoint une déclaration publiée par Lazhar Akremi, qui a, lui aussi, épinglé le président de la République Béji Caïd Essebsi.

Lazhar Akremi s’est dit étonné voire outré de cette interview qui, selon lui, montre « un président affaibli et désemparé. « Monsieur le président, je ne vous ai pas connu autant affaibli et perdu. On vous a aimé et respecté, mais on ne s’attendait pas à ce que vous vous positionniez du côté de votre fils dans une bataille pleine de futilités… », dénonce Lazhar Akremi.

Commentaires: