Bloquée en Arabie Saoudite, une famille tunisienne lance un appel de détresse

Sans renouvellement de titre de séjour et avec une interdiction de sortie du territoire, une famille tunisienne se trouve bloquée, depuis cinq ans, en Arabie Saoudite.

L’association « Men Haki » (C’est de mon droit) a mis la lumière sur l’affaire et a appelé, ce lundi, le président de la République à intervenir auprès de cette famille, formée d’un couple et de son enfant.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le porte-parole de l’association Ahmed Guerfach a fait savoir que leurs passeports ont été confisqués par les autorités saoudiennes, à la suite d’un différend salarial.

Après avoir décroché un poste de travail dans un centre de santé en Arabie Saoudite à travers l’Agence Tunisienne de Coopération Technique et le ministère de la santé, la mère de famille s’est vue résilier son contrat de travail sans préavis après avoir réclamé le versement de ses salaires impayés.

Elle a saisi alors la justice saoudienne pour porter plainte contre ses employeurs.

La décision d’interdire le retour de cette famille en Tunisie et de renouveler son titre de séjour est une mesure de rétorsion des autorités saoudiennes contre la plainte déposée par cette mère de famille, a-t-il ajouté, indiquant que la mère en question n’a pas vu ses autres trois enfants restés en Tunisie.

« Elle a été contrainte de travailler en tant qu’aide ménagère pour subvenir aux besoins de sa famille », a déclaré Guerfach.

Selon le porte-parole de l’association, la plaignante a fait appel aux services consulaires tunisiens pour l’aider judiciairement, mais elle n’a eu aucune réponse à sa requête.

Commentaires:

Commentez...