Du café tunisien en Côte d’Ivoire : Quand Bondin donne l’exemple à Abidjan

C’est en 1910 que les cafés Bondin ont ouvert à Tunis, précisément dans un petit local de la rue d’Espagne, au numéro 5 d’une rue très commerçante.

A l’époque, le fondateur Henri Bondin, d’origine maltaise, tablait sur la complémentarité entre le dynamisme de son point de vente et le savoir-faire d’un atelier de torréfaction.

Depuis l’entreprise a prospéré et s’est développé à travers toute la Tunisie, depuis son acquisition par la famille Ben Yedder dont le nom est également lié au café.

De nos jours, et depuis plus d’un siècle, le label Bondin est un gage de qualité. Et désormais, cette qualité s’exporte aussi vers l’Afrique de l’ouest.

En effet, depuis peu, un Bondin Store a ouvert ses portes sur le boulevard de la République à Abidjan. Une initiative qui a valeur d’exemple et souligne le dynamisme de l’agroalimentaire tunisien.

Un nouveau bon point pour Bondin dont on dit que le siège historique pourrait abriter prochainement un petit musée du café.

Commentaires:

Commentez...