Document de Carthage II : Hafedh Caïd Essebsi explique la position de Nidaa Tounes

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes Hafedh Caïd Essebsi a estimé que c’est la crise économique et sociale par laquelle passe le pays et la crise de confiance envers les politiques qui dicte la position de Nidaa Tounes sur la question du remaniement ministériel.

Selon lui, la stabilité du pays est tributaire du consensus politique qui règne entre les partis et les organisations nationales, et non  la composition actuelle du gouvernement ni celle des gouvernements précédents.

C’est gràce aux parties qui ont pris part au document de Carthage que la transition démocratique est sur la bonne voie, selon Caïd Essesbi. Elles ont fait preuve d’un grand sérieux, a-t-il ajouté.

« Les signataires du Document de Carthage sont attachés à la mise en œuvre du programme politique, économique et social convenu », a-t-il souligné, dans un post publié sur sa page Facebook.

Rappelons que selon la porte-parole officielle de la présidence de la République, Saïda Garrach, le Document de Carthage II n’a pas été signé en raison de désaccords entre les signataires concernant le remaniement ministériel, précisant que la réunion du Document de Carthage II restera ouverte jusqu’à ce lundi 28 mai 2018.

Au cours de cette réunion, les signataires devaient parapher le Document de Carthage II et ratifier une feuille de route.

Mais la question du maintien ou du limogeage du Chef du gouvernement Youssef Chahed n’a toujours pas été réglée et divise les signataires.

Pour sa part, le président de la République, Béji Caid Essebsi a bien précisé qu’un changement de gouvernement ou un remaniement partiel, doit obligatoirement passer par l’Assemblée des représentants du peuple.

Commentaires:

Commentez...