Des agences de voyages ont opté pour d’autres destinations après les violences en Tunisie, selon Jhinaoui

Illustration : AFP

Accordant une interview parue ce mardi 16 janvier sur « Al-Maghreb » le chef de la diplomatie tunisienne Khemaies Jhinaoui est revenu sur les derniers évènements sécuritaires survenus en Tunisie, sous couvert de protestation sociale.

Selon ses dires, le traitement médiatique des événements « qui s’est fait d’une manière non professionnelle de la part de quelques médias étrangers », a eu des répercussions négatives sur la destination.

En effet, expliquant que ces médias qui ont exagéré ce qui s’est passé, ont conduits au détournement de quelques voyages touristiques prévus en Tunisie vers d’autres pays.

[quote_box_center]« Des agences de voyages ont changé leurs programmes et ont cherché d’autres destinations à la suite des événements en Tunisie » a-t-il dit. Et de rappeler que le tourisme reste en étroite liaison avec la situation sécuritaire du pays.[/quote_box_center]

Rappelons-le, le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyage, (FTAV), Mohamed Ali Toumi avait démenti, vendredi dernier, l’annulation des réservations touristiques à destination de la Tunisie.

Des rumeurs avaient circulé sur les réseaux sociaux faisant état de plusieurs annulations de réservations touristiques notamment à Hammamet, après la vague de violence qu’a connue le pays.

Il faut noter que l’Ambassade et le Consulat général de France ont rappelé, via un message, les consignes de prudence (rester à l’écart des rassemblements, éviter de circuler sur les grands axes de nuit, etc.) à l’attention des citoyens français en Tunisie, sur fonds des derniers événements sécuritaires.

Commentaires:

Commentez...