L’UE va alléger sa liste noire des paradis fiscaux, la Tunisie en bénéficiera

Illustration

« L‘Union européenne souhaite retirer huit pays de sa liste noire des paradis fiscaux qui compte actuellement 17 juridictions, » indique ce lundi 15 janvier 2018, l’agence Reuters s’appuyant sur un document qu’elle a consulté.

Ces pays, y compris la Tunisie, ont promis qu‘ils allaient modifier leurs législations fiscales, toujours selon la même source.

La proposition sera évoquée mercredi lors d‘une réunion d‘ambassadeurs de l‘Union européenne et devrait être adoptée la semaine prochaine à Bruxelles.

Rappelons-le, les ministres européens des finances avaient validé, mardi 5 décembre, une liste des paradis fiscaux contenant 17 noms d’Etat ou de juridictions dont notamment la Tunisie.

Lors de sa rencontre, en décembre dernier, avec le président Béji Caïd Essebsi, le président français Emmanuel Macron est revenu sur la récente classification de la Tunisie parmi les paradis fiscaux.

Caïd Essebsi avait exprimé son étonnement quant à la classification de la Tunisie dans cette « liste noire ». Un pas qui, selon lui, ne reflète pas la profondeur des relations entre la Tunisie et l’Union Européenne.

De son coté, Macron avait promis d’aider à retirer la Tunisie de la liste noire, soulignant son soutien continu au processus de transition démocratique en Tunisie.

 

 

Commentaires:

Commentez...