Les affrontements reprennent entre manifestants et forces de l’ordre

CP : AFP

Pour la troisième nuit consécutive, les affrontements ont lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre.

La rue principale au niveau de laquelle se trouve le tribunal de première instance de Siliana a été bloqué. Selon Mosaique fm, les unités sécuritaires ont fait usage de gaz lacrymogène afin de disperser les jeunes.

Une source sécuritaire a indiqué qu’un jeune âgé de 17 ans a été arrété à Gabès pour avoir acheté une quantité de pétards qu’il allait utiliser ce soir.

En Tunis, et plus précisément à la Cité Ibn Khaldoun, les unités sécuritaires ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants cagoulés qui ont tenté d’attaquer le siège de la délégation et le poste de police. A Bir Bey, banlieue sud de la capitale, des délinquants ont jeté des pierres sur le train.

Toujours selon Mosaique fm, un groupe de jeunes de la région de Cité Laouina, gouvernorat de Sousse, ont brûlé des pneus et bloqué la route avant que les sécuritaires n’interviennent.

A Kasserine, la Cité Enour et Thala ont également connu des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.

Commentaires:

Commentez...