Fidèles à leurs habitudes, les Tunisiens envahissent la page Facebook d’Emirates

Le « tanbir » était au rendez-vous hier soir, suite à la décision de suspension des vols de la compagnie Emirates en Tunisie, en réponse à l’interdiction d’embarquement de femmes Tunisiennes.

Des centaines de commentaires tunisiens ont été ajoutés sous les publications de la page Facebook de la compagnie aérienne. Hommes et femmes, les Tunisiens ont dénoncé la décision d’Emirates, et ont rappelé, à leur façon, l’histoire de ce petit pays vieux de 46 ans.

 

« Notre président de la République est 45 ans l’aîné des Emirats Arabes Unis », lance un internaute. « Où étiez-vous lorsqu’en 1936, la Tunisie comptait déjà son premier médecin femme ? », a écrit un autre.

Des internautes ont préféré partager des photos de femmes tunisiennes, de drapeaux ou d’anciennes photos de l’état du Golfe.

Hashtags créés à l’occasion

#No_woman_no_fly ou encore #Boycott_Emirates, plusieurs hashtags ont été lancés, dénonçant la compagnie émiratie et appelant au boycott.

Affaires étrangères émiratis : Nous sommes fier de l’expérience tunisienne

Le ministre émirati des Affaires étrangères, Anwar Gargash, a commenté dimanche l’affaire de l’interdiction du  passage et du transit des citoyennes tunisiennes par le territoire des Emirats Arabes Unis.

« Une communication avec nos frères tunisiens, concernant une information sécuritaire, a imposé des procédures « brèves et temporaires ».

Aux Emirats, où nous sommes fier de notre expérience, nous respectons, valorisons et apprécions la femme tunisienne et son expérience avant-gardiste. Évitons les tentatives de fausses interprétation et d’induction en erreur », a-t-il écrit.

Commentaires:

Commentez...