Il faut s’attaquer au système de corruption et pas seulement aux personnes, estime Chawki Tabib

Chawki Tabib

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib a déclaré ce vendredi 22 décembre 2017 que les lobbies de la corruption qui font douter de la guerre contre la corruption et de ceux qui la mènent s’acharnent aussi à la bloquer et à en atténuer la portée ; ceux-là mêmes qui tentent de convaincre les Tunisiens qu’on ne peut pas vaincre la corruption.

L’INLUCC soutient le gouvernement dans sa guerre contre la corruption mais l’invite en même temps à intensifier cette guerre et à s’attaquer au système de corruption et non seulement aux personnes, a relevé Tabib qui s’exprimait en marge d’un séminaire à Hammamet sur le thème « la société civile en guerre contre la corruption ».

Il a indiqué que ce séminaire, organisé par l’INLUCC durant trois jours, regroupe au moins 70 associations actives en matière de lutte contre la corruption dans différentes régions du pays, rapporte la TAP. Selon lui, l’objectif du séminaire est de renforcer le réseautage et d’améliorer les capacités de ces associations à combattre ce phénomène.

Le programme du séminaire comporte des interventions sur le cadre institutionnel et juridique en matière de lutte contre la corruption et sur les expériences et projets réalisés dans ce domaine. Des idées de projets conçus par les associations seront présentées à cette occasion.

Commentaires:

Commentez...