Il était une fois Yahia Turki, père de la peinture tunisienne

CP : Pinterest

Considéré comme le père de la peinture tunisienne, Yahia Turki est né en 1903. Disparu en 1968, Yahia avait tenu sa première exposition en 1923.

Il deviendra ensuite un habitué du Salon tunisien où il exposera régulièrement. C’est alors qu’il profitera d’un séjour en France entre 1924 et 1928 pour parfaire sa technique et son style.

En effet, Yahia n’avait eu en guise de formation qu’un stage de cinq mois à l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis. Son art, il le maîtrisera à force de travail et de rencontres.

CP : Drouot
CP : Artprecium
CP : Artprecium
CP : Artnet
CP : Artnet

De son séjour parisien naîtra une série d’œuvres désormais rares et qui furent exposées à Tunis en 1934. Ce sont toutefois ses scènes de la vie tunisienne qui feront sa réputation et donneront ses tableaux les plus marquants.

Pour l’histoire, Yahia Turki a été le président de l’Ecole de Tunis entre 1956 et 1968. De plus, une galerie porte son nom et se trouve de nos jours au Palmarium, après avoir été l’un des espaces culturels les plus en vue de la capitale.

Ce père de la peinture tunisienne est venu à l’art par passion et demeure aujourd’hui parmi les artistes essentiels de la peinture tunisienne.

CP : Artnet

Commentaires:

Commentez...