Le gouverneur de Sousse « moqué » pour son discours à Nice

Le gouverneur de Sousse, Adel Chelioui, a prononcé, hier vendredi 14 juillet 2017, un discours à Nice en hommage aux victimes de l’attentat de 2016.

Invité en tant que représentant d’une ville jumelée avec Nice, le gouverneur a déclaré que les habitants de Sousse ont été affectés par l’attentat du 14 juillet 2016 rappelant que la ville tunisienne a elle aussi été victime d’une attaque similaire.

Sur la vidéo publiée dans la soirée du vendredi, on voit plusieurs invités amusés par le fort accent de Adel Cheloui. L’ancien président français Nicolas Sarkozy en fait partie.

Le discours a été critiqué, voire moqué, sur les réseaux sociaux. Les internautes ont dénoncé le français du gouverneur qui selon eux est « humiliant ». D’autres se sont demandés si l’ambassadeur de Tunisie en France n’aurait pas du prononcer ce discours, ajoutant que c’est le Maire de Sousse, et non son gouverneur qui aurait du représenter la ville dans cette cérémonie.

D’un autre côté, le gouverneur a été défendu par des internautes qui ont indiqué que l’accent et la prononciation sont secondaires, et que le discours était clair et authentique, loin de la « honte » évoquée par leurs compatriotes.

I.B.

Commentaires:

Commentez...