Brièvement libéré, l’homme d’affaires et contrebandier Ali Griri replacé en résidence surveillée

Arrêté dans la soirée du 24 mai, dans le cadre de la campagne de lutte contre la corruption, l’homme d’affaires et contrebandier Ali Griri a été brièvement remis en liberté hier, lundi 11 juillet 2017.

En effet, selon son avocat Mounir Ben Salha, le procureur de la République a ordonné sa mise en libérté hier, sauf qu’il a été aussitôt replacé en résidence surveillée.

Maitre Ben Salha a dénoncé sur sa page Facebook la nouvelle arrestation de son client, une décision prise malgré le verdict prononcé par la justice, écrit-il.

Rappelons qu’Ali Griri est visé par un mandat d’arrestation datant de 2012 pour commerce illégal. Lors d’une tentative d’arrestation, ce dernier avait même tiré sur des agents.

DA

Commentaires:

Commentez...